Martyrisée par Sébastien Gaudard

La bonne nouvelle de ce dimanche, c’est que la pâtisserie des Martyrs de Sébastien Gaudard est ouverte jusqu’à 19h! Vous allez donc pouvoir vous lever gaiement. Allez hop, debout, oubliez l’idée recette pour midi et foncez dans le 9è. Au milieu des éclairs aux marrons, des tartes feuilletées aux poires non épluchées, concentrez-vous sur la tarte mendiant :  fruits secs et caramel à la fleur de sel… Un cercle de 17cm de diamètre rempli d’une fine pâte sablée à la noisette très légèrement nappée de sucre glace. Là dessus, Sébastien Gaudard a coulé une fiche couche de caramel au beurre salé qui enrobe un mélange brut d’énormes fruits secs. Noisettes entières à peine épluchées apportant un léger corsé, grosses amandes blanches, pistaches et noix de cajou entières, demi cerneaux de noix douces. Cette tarte d’un équilibre inattendu qui nargue étonnement le sucre, est complètement addictive. On y revient sans cesse,

Expérience brie noir !

Samedi dernier au marché d’Aligre, j’ai renoncé à ma côte de boeuf vue la queue chez Brunon (jamais y’a des queues comme ça à Marseille chez les bouchers!), par contre j’ai craqué chez l’excellente fromagère voisine – Pommier – pour les bries: de Meaux, de Melun, coulants, épais et… noir! Une curiosité inconnue à mon palais pourtant bien nourri. Le brie noir, m’explique la crémière, « c’est un brie ultra affiné », un an environ… Une grosse galette de la même forme que le brie mais plus fripée et plus plate. Le truc quasi empaillé avec morceaux d’herbe fossilisés dans la croûte et pâte en inclusion entre trois bords stupéfiés. Le brie Pompéi! Vivons so food, mais vivons good (envers les artisans) : me voilà donc repartie avec mon trio de bries, dont, La chose. Celle-ci se mange, m’a-t-il instinctivement semblé, tranchée très fine à la façon d’un vieux parmesan, avec parcimonie

Duels au sommet du Mont Blanc

Merci mon Valentin: il m’a offert un Mont Blanc, jeudi, dont l’histoire de dira rien sur l’art et la manière dont la dégustation se déroula (* si ça n’est cette petite indication en fin de post)… Toujours est-il que j’ai fait tomber le mythe Angelina avec plaisirs et délectation! Depuis son invention par la célèbre maison de la rue de Rivoli, ce gâteau mythique a été maintes et maintes fois imité. Il se trouve qu’en allant acheter ma côte de boeuf chez Brunon, je me suis arrêtée au Blé sucré. Toujours remplie de gens très bien qui parlent très forts en cabas Vuiton, cette pâtisserie du Square Trousseau donne effectivement assez envie. Mon Mont Blanc de la veille encore dans les papilles, je me suis offert un petit testing de deux gâteaux au nom identique, façon St Honoré. Malheureusement, le nom ne fait pas le gâteau! La forme: rond et

Sexe in the kitchen

Que choisir ce soir…? Andromaque au galop, l’union de la pieuvre, le Tiangle lumineux ou un carré de chocolat???? Croquez et craquez pour tout, c’est le moment où jamais d’avoir du bon Sexe in the kitchen. La dernière créa du traiteur marseillais Laurent Favre-Mot me semble au poil pour fêter goulûment cette St Valentin 2013. Sinon, ça reste toujours un bon sujet de conversation pour copines célibataires lors de leur prochain tea time chez Marianne Cat qui est la seule à les vendre en dehors de Laurent Favre-Mot || 6,9€ la tablette Laurent Favre Mot || 9 rue de Breteuil. 13002 | 04 91 33 12 06 | F dim

Tags :

Hey hey…food brute!

Dans la série fais ta déco avec la bouffe, si tu sais pas quoi faire avec tes sachets lipton jaune pas bons, fais en de l’art! Quelques idées tirées du vernissage de l’expo Hey à la Halle st Pierre… La pop Culture jongle elle aussi avec la bouffe. C’est blood, black & sexe: Hey quoi! Du Modern art un peu trash mais Ken n’avait qu’à bien se tenir.

Tags : , ,

Comment se faire un bon café

Comme vous allez avoir un vrai perco demain sous le sapin suite à mes idées de dernière minute, voilà les conseils de Didier qui tient ce tout petit café club dans le Panier réservé aux amoureux du bon café (a 1€!) et de la bonne vie. IMG 9910 from sofoodsogood on Vimeo.

Tags :

Pourquoi il faut se faire offrir un perco à Noël?

Il vous manquait une idée: foncez sur le perco, oubliez Nespresso! Après 2ans 1/2 de capsules, je zappe les tailleurs qui me  rappelle que j’aime d’habitude le vert et le rouge mais que si je pouvais passer au bleu, ça serait pas mal pour les finances de Nestlé. Terminés les cafés gratos au club nesprebobo. Jetée la fausse mousse qui m’étouffe. Oublié le goût unique, formaté, uniforme! Magie mix… : je viens de retrouver le geste du cafetier cent fois regardé, le bruit du à visser, l’odeur du café qui coule, la mousse qui remplit juste ce qu’il faut, la chaleur qui brûle les lèvres et l’arôme du café froid en rentrant dans la cuisine. Et surtout, la longue discussion prolongée avec Didier qui, dans son Café Club du Panier, fume des Cona avec ses potes le week end, raconte le travail des frères Noun au Cameroun et celui du

L’éclair de génie d’Adam

Christophe en rêvait, Adam l’a fait. « Je suis de retour« , clame extrèmement joyeux Christophe Adam. Son Eclair de Génie, la 1ère (bonne) boutique toute éclair de Paris, a ouvert mercredi dernier. C’est simple, il n’y a que des éclairs (et une cave à truffes)! Et que des éclairs sucrés. Et comme chez Génin, ils sont fait quasi minute. La confection s’étale de 7h à 11h du matin et quand y’en a plus on refait une fournée tout chocolat ou tout caramel si nécessaire. Du coup la pâte est croustillante, la garniture ultra fraiche. La banane de l’éclair du jour était toute fraîche à 18h quand je l’ai goûtée. Christophe Adam, new look!,  veut « tout changer, proposer un endroit funky, moderne, à sa couleur (jaune!) et collant à son ADN« . L’ADN du succès assuré en tout cas : en plein spot monoproduit  – coincé entre les gaufres Meert, le Pat’s hot

Autopsie du millefeuille de Génin

Autant déçue par la tarte aux pommes de Génin que séduite par son millefeuille! Suis tombée raide dingue rien qu’en le voyant. Lignes pures, sobre, zéro glaçage et une crème en petits spots élégants farcis de grains à la vanille. Evidemment, quand on tape dans ce carré parfait recouvert de 2 lignes de sucre glace, on met tout en l’air mais les plats ne sont pas des oeuvres d’art (encore une raison pour que la cuisine ne soit pas de l’art). Mais il faut y aller franchement et manger en quelques bouchées très gourmandes cet assemblage de crème bien vanillée, légère et jaune. Et surtout engloutir cette pâte feuilletée aérienne, d’une rare élégance: beurrée mais volatile. Elle est de la famille de celle de Gaudard en moins gras, beurrée dans l’équilibre, elle touche à la perfection. Le millefeuille c’est toute la journée et seulement au salon de thé. Et pour

Dimanche au marché bio de Raspail

Le dimanche, bv Raspail, a lieu la star et le plus ancien des marchés biodynamiques parisiens. Bientôt 20 ans que certains commerçants prêchent leur bio logique sur un petit bout de trottoir entre Sèvres Babylone et Rennes. En un seul dimanche matin, il est possible de remplir son frigo comme sa salle de bain, sa cave, son coffre à bijoux et son estomac de produits sans – OGM, pesticides, test sur animaux … A Raspail, deux adresses à pas louper: les muffins de Valérie Des corbeilles entières de muffins extra moelleux à couper à la main (« le couteau altère le produit » !), à griller comme on aime et à accompagner version salé de saumon, version sucré de confiture d’églantine. Valérie en fabrique 600 toute seule le samedi sur une crêpière en fonte! Même la Grande Epicerie s’est intéressée de près à ces petits pains. O’Regal Muffins. Face 71 bv Raspail/Steiner