Crêpes marseillaises

Comme je vous disais, les crêpes cette année c’est à la marseillaise : traaanquilllle. Journaliste culinaire, j’ai quand même mauvaise conscience à vous faire des crêpes toutes faites depuis vendredi alors hier, j’ai quand même mis la main à la pâte, mais à la cool : je me suis laissée convaincre par des bienfaits du lait en poudre. Le bienfait en l’occurrence c’est surtout des recettes vite faites sans grumeaux avec les ingrédients du placard ; comme d’hab, plus de lait au frais – c’était pas ma semaine de garde alternée, magasins fermés, 3 œufs qui trainent et si je faisais pas mes crêpes hier c’en était fini des mes espoirs de réaliser mon vœu !!! Le lait en poudre, c’est comme du lait – écrémé, entier, demi  – mais ca se garde 3 semaines au lieu d’une et c’est garanti crêpes 0 grumeaux !!! Pas mal non? Plus de goût bizarre non

Chandeleur version flemme

Vous savez quoi? Demain c’est la chandeleur. Mais là, j’ai la chandeleur hyper flemme. Trop de boulot, trop busy, trop comme tout le monde quoi. Du coup, je vais faire comme les soupes en ce moment! Depuis que j’ai découvert  que les soupes toutes prêtes pouvaient être carrément bonnes (merci Covent Garden), je drague ouvertement le rayon prêt à manger. Dans la catégorie, c’est moi qui l’ai fait donc, par ici la bonne crêpe Marlette toute faite!!! Je vous ai déjà parlé de cette marque très girly de deux soeurs Margot et Scarlette. Depuis (juin 2011!), ca cartonne pour elles. On trouve Marlette un peu partout en grande distrib un peu poch et autres épiceries fines. Plein de sachets qui donnent envie de tout faire, vite et sans balance, le tout bio, sans ci ou sans ça, avec du bon sucre roux et tout ce qu’il faut pour donner bonne

Velouté potiron-poire pour ce soir (et toute la semaine)

Quand ce soir vous n’aurez ni le temps ni l’envie de faire la cuisine, vous repenserez à cette petite lecture et vous ferez en quelques minutes ce velouté de potiron-poire qui n’est pas que coucourge. Une touche de poire en fait toute la différence. D’ailleurs potiron + fruit, cette année, c’est tendance! Ce velouté inspiré de mon déjeuner au Sot l’y laisse cette semaine où Eiji Doihara m’y servit une soupe potiron-banane. J’en profite pour vous rappeler qu’il faut absolument abuser de cette adresse soir et midi (24€!). Velouté de potiron-poire Pr 2 500g de potiron 2 poires 1 pomme de terre 2cs de crème épaisse Eplucher pomme de terre et potiron. Les cuire dans peu d’eau (50cl) salée. Ajouter à mi cuisson 1 poire et demi épluchée, en quartiers. Mixer le tout en un velouté lisse et épais. Servir en répartissant sur le velouté, de petits dés de poire,

Des sablés en or

Pour la Casa Barilla, mon projet de design culinaire monté avec Stéphane Bureaux, Gemme Barilla, montrait des inclusions de pâtes accompagnées de pépites en or. Je vous passe la recette de la gelée un peu compliquée à doser; par contre voilà comment réaliser de précieux sablés qui en jettent. Pépites de sablés en or 70 g de parmesan 120g de farine 1 jaune 60 g de beurre Mélanger à la main comme une pâte sablée bien grumeleuse. Choisir de préférence une farine pas trop fine. Puis former dans la main, sans trop tasser la pâte, des formes aléatoires de la taille voulue. Les vraies pépites en or, ont toujours des formes biscornues et c’est ce que j’ai recherché dans ce projet. Les poser sur une plaque anti adhésive. Cuire à four chaud (180°), une petite dizaine de minutes. Laisser refroidir puis bomber à l’or alimentaire (chez Mora). Ca en jette

Moules au chewing gum

Hier soir, Emma arrive avec ses moules et hop, voilà qu’elle nous sort des moules au chewing gum. Ca c’est ce qu’on a dit aux enfants pour qu’ils viennent manger ces excellentes moules à la menthe! Emma est rochellaise et en matière de moules, on peut lui faire confiance: elle en mange tous les dimanches soirs! Je lui ai extorqué quelques explications : en fait ce sont des recettes en persillade à la menthe plutôt qu’au persil. Recette du genre hyper simple qui bluffe tous les potes à l’apéro des vacances. Bon…sauf les enfants Moules au chewing gum (pour un apéro. A vous d’ajuster les quantités) 1,5 kg de moules Ail/beurre/menthe Préparer la persillade à la mnethe: hacher les feuilles, mixer avec du beurre salé en pommade et de l’ail haché Nettoyer les moules . Les faire ouvrir dans une casserole fermée Les ouvrir en conservant la moule dans une

Tags : , ,

Glace au lait ribot comme au Dauphin

Après la glace au caramel comme Berthillon, je viens de faire une excellente glace comme au Dauphin !!!! Parce que l’autre jour aux Dauphins, en dessert, il y avait une glace au lait ribot, toute con, juste servie avec un filet d’huile d’olives et du thym frais. Après avoir enquêté sur Facebook pour savoir quelle était la différence entre lait ribot (y’en n’a pas partout), lait fermenté (y’en un peu plus) et autres lben, j’ai ressorti ma turbine Magimix à glace minute et me suis lancée dans une glace au lait ribot comme aux Dauphins. Voilà ma recette: Glace au lait ribot comme au Dauphin 1/2 l de lait ribot 150 g de sucre, à faire fondre en sirop Mélanger le sirop au lait ribot, mettre dans la machine, turbiner… Déguster!!! La glace est un poil rugueuse au palais (c’est ec qui fait tout son intérêt) avec une belle acidité

Lasagnes d’été par tous les temps

C’est à dire que comme à Marseille on ne passe pas en dessous des 30° depuis  plusieurs semaines, on a envie de recettes fraiches. Et comme on passe pas mal de temps à la plage pour se rafraîchir, on a envie de recettes vite faites…  Et comme en cuisine il fait trop chaud, on a envie de plats froids. Voilà toutes les bonnes raisons pour tester ces lasagnes roulés à manger fraichement accompagnés d’une salade de roquette. Mais à Paris, sous la couette, ils sont aussi pas mal  ces lasagnes d’été. Lasagnes d’été Feuilles de lasagnes (Compter 3/pers pour mangeur raisonnable) Un gros fromage de chèvre frais un coulis de poivrons/tomates salade pignons Faire cuire les lasagnes à l’eau bouillante et salée Bien les égoutter une par une. Et les sécher avec du papier absorbant. Mélanger le fromage de chèvre avec un tout petit peu de lait, de la crème

Ouhh, le bon clafout’

Ca fait des années que chaque mois de juin, je me dis qu’il faut que je trouve une bonne recette de clafoutis aux cerises. et bien, ça y est: la voilà!!!! Le secret c’est pas trop de sucre de beauuuuucoup de crème …!!!! C’est avec cette recette que j’ai fait découvrir le clafoutis à ma copine Nadia qui m’a a traitée de grosse flémarde à laisser les noyaux dedans. mais je lui ai expliqué que si on enlève les noyaux, tout le jus coule dans le clafout’ et c’est plus pareil!!!! Quelque heures plus tard, elle m’a  demandé si je pouvais lui donner ma recette de cake aux olives…. Clafoutis aux cerises 500g de cerises 4 oeufs 90g de sucre (ce qui est juste juste, même si j’aime les desserts peu sucrés. ajuster en fonction des cerises) 15 cl de lait 50 cl de crème 110 g de farine rhum

L’agneau pascal de David

Je vous propose pour Pâques , la version agneau pascal de David Zuddas (celui de la panacotta à la menthe) remixée à la sofoofsogood. Et comme Zuddas et moi on s’est toujours bien entendus, je suis assez fière de ce mix donnant un plat simple et chic à la fois. Les recettes de sa Nouvelle cuisine sont toujours assez surprenantes et avec une touche d’originalité dans les associations et les produits. J’ai, à cette occasion, découvert le sarrasin (en magasin bio) le goût foin et assez rustique m’a surprise et totalement séduite. A vrai dire, j’ai mixé deux de ses recettes, le « pigeon poché au lait, graine d’avoine, faisselle et sarriette » et l’ « agneau-sardines, citron au sel et vin rouge« , n’ayant pas, pour la 1ère de pigeon, et pour le 2è, de sardines… Tout ça donne au final un délicieux: Carré d’agneau au sarrasin et faisselle à la menthe Pr

Pain d’épices pour brunch entre amis

J’ai trahi ma recette traditionnelle de pain d’épices…. Testé celle de Ladurée et approuvé!!! Le pain d’épices issu du joli coffret « L’Art de recevoir » rubrique « brunch entre amis » est moelleux, très agrumes et tendre. le mien est plus proche de Dijon, plus dense plus sec, un poil plus rustique. Pain d’épices de Ladurée 15 cl d’eau 5 étoiles (10g) de badiane 5 g de cannelle 3 g de quatre épices 30 g de d’orange confite 75 g de beurre 100 g de miel de chataîgner (ou un miel assez fort) 100g de sucre roux 115 g de farine de froment 110 g de farine de seigle 1 orange non traitée 1 citron non traité 1/2 sachet de levure Faire bouillir l’eau avec badiane, beurre, sucre et miel. Laisser infuser 2h puis filtrer (faire la veille si possible) Mélanger les farines tamisées, la levure et les épices. Ajouter les zestes de