Fiac is so good

20141025-113326.jpg

Gilles Barbier . Guéridon aux soupes

Passedat is no glu

no-glu-passedat

Je suis sans allergène. Je suis sans blé et sans reproche. Je suis digeste. Je suis partout. Je suis, je suis….? Je suis le no gluten! Je vous ai déjà parlé de tous ces chefs qui s’engouffrent dans le sans gluten comme une Mercedes dans un tunnel. Sain de corps et d’esprit, Gérald Passedat s’y est mis lui aussi. Petit Nice, petit pain rond tout mignon à la farine de chataigne pour accompagner, muges, daurade et denti…

Portos 2 : on y est presque

20141016-103534.jpg

Le Poulpe de Michel Portos prend forme! Derniers jours avant ouverture… Carreaux grande bleue, bar en or, tables art déco, un petit air de l’Homme Bleu, face mer. Très beau!  

Goûter peau de lait

tartine-chocolat-bras

La tartine de chocolat façon Michel Bras, c’est un retour sur des souvenirs de goûter de pain au chocolat Poulain dans les Cévennes, de lait cherché à la ferme en Bourgogne et du film Entre les Bras. Un croque qui balaye 40 ans de vie.

Fête de la bouffonnerie gastronomique

fete-de-la-gastronomie

Au cas où vous ne l’auriez pas notée, c’est aujourd’hui la fête de la gastronomie! C’est vrai qu’ un million d’emplois, 145 Mds de chiffre d’affaires, 13,5% des dépenses touristiques étrangères, ça passe assez inaperçu… C’est pourtant « un projet stratégique pour la France« , nous dit-on. Ces trois jours d’agapes festives sont en effet dédiés à « notre culture, nos savoir faire, notre patrimoine, notre identité » et se déroulent pour la 1ère fois de cette 4è année de célébrations culinaires, sous le haut patronage de l’Unesco. Il faut dire que notre patrimoine culinaire est mondialement aussi connu que la Tour Eiffel. Nos compétences en la matière sont immenses. Elles vont « de la fourche à la fourchette« , rappelle Carole Delga, la secrétaire d’Etat au Commerce et Artisanat. Il fallait bien du coup, pas mois de trois Ministères (Agriculture, Économie et Commerce, artisanat) pour chapeauter l’événement. Bercy héberge pour cette grande fête nationale une

La vague gourmande

« Oui la nourriture est la drogue des anciennes stars de la brit pop et de la génération qui était accro à l’ecstasy : c’est une substance hédonique moins dangereuse et plus respectable, la clé de la défonce maitrisée et confortable ». Steven Poole, journaliste au Guardian. Dans le HS La vague gourmande, Courrier International. sept-oct-nov. 8,5€

Le pan bagnat, c’est le nouveau burger

Vous savez ce qui va cartonner cette année? Le pan bagnat! Yoni Saada ouvre Bagnard, une cantine méditerranéenne à pan bagnat entre Saturne et grillé! Yoni, qui a passé pas mal de temps à Aix en Provence, était tout dépité lors de son dernier passage à Cassis de ne pas trouver son pan bagnat favori – Michel avait fermé…. Du coup, il ouvre son adresse où l’on va se gaver non stop de 11h30 à 19h de ces pains à l’huile garnis d’un bon mesclun maison, de thon, d’olives et de produits frais avec un petit pastaga. Le pan bagnat Saada sera en 4 versions (l’original, le végétarien, le cecina, le poulet). Sur place ou à emporter, ses petites recettes changeront régulièrement. A Bagnard (ouverture fin octobre), on trouvera aussi une pissaladière, une vraie salade niçoise, des farcis et quelques autres jolis plats du sud. Et à côté, une épicerie

Passard-Hermé: pim pomme poum

passard-herme-tarte-aux-pommes

D’habitude j’attends Noël pour me lancer dans ce genre de débats. Qui de l’oeuf ou de la poule est né le premier? Qui de tel designer ou de tel pâtissier a d’abord crée la bûche en forme de bûche? Mais bien avant que tombe la neige, Hermé vient de sortir une drôle de tarte que l’on dirait bien inspirée de l’icônique aux pommes de Passard. Ca sent le sapin!

Y’en a qui vont déguster

Dimanche prochain, dans une semaine tout juste, On va Déguster! On? Trois chroniqueurs invités autour de François-Regis Gaudry, dans le studio de France Inter de 11h à midi. Pour ce Masque et la Plume de la gastronomie qui aura lieu le 21 septembre, je serai au micro avec Laurent Séminel (Gmag) et Thibaut Danancher (Le Point). On va déguster inaugure ainsi une nouvelle formule d’émission mensuelle en direct. Au programme du 21 notamment: pour ou contre Alain Ducasse (le nouveau Plaza en question), la Fête de la gastro (qui démarre le 26): dead or alive ?, décorticage de trois livres food et aussi, les nouveaux médias du vin. Un rendez-vous régulier sur les grandes ondes pour un débat contradictoire, critique et libre sur la gastronomie et l’alimentation. Nous allons nous écorcher, débattre, vous informer de sujets d’actualité culinaire. Les chroniqueurs gastronomiques passent à table ! Ensuite on va déguster: crash test

Kiosque Passédat #2 : ouvert

kiosque-passedat-halles-de-la-major

Il est midi C’est l’heure de déjeuner. Qu‘est-ce qu‘il y a à manger ? Il y a des saucisses…Ben non, les gars, y’a pas que des saucisses. A midi, Qu‘est-ce qu‘il y a à manger aux Halles de la Major? Des sandwichs! Last but not least, le kiosque Passédat a ouvert hier et … ça donne faim! Coincés dans des petits pains blancs, complets ou aux céréales, du foie de canard, des figues rôties, du gingembre et  de la betterave ou un tofu panné au milieu de plein de légumes comme sur les assiettes du Café Passédat au Fort St Jean (Mucem 2). Chaque jour, trois nouvelles recettes intelligentes, cuisinées et hyper appétissantes véggy/poisson/viande (3,9 à 4,2€) fraichement sorties des cuisines du restau du Mucem. Le Kiosque vend aussi les fameux petits pan bagnats Gérald style. Et la recette trois étoiles, c’est moi qui l’ai… Juste à côté, des salades