Ho les filles ho les filles

Après quelques maisons diverses et variées, Marie Dijon, ex seconde de Pierre Giannetti au Grain de sel, vient de prendre le poste de chef au Trois Quart. Un bistrot du bv Chave composé d’anciens du Longchamp Palace qui bouge déjà. Marie y cuisine le midi des plats « comme au Grain de sel mais plus matures » (les années passent, ndlr) et le soir carte coquillages et crustacés avec des huîtres, bulots, coques, des encornets, de la friture du poulpe et du terre mer travaillé avec les jus du midi… Des prix bien raisonnables, quelques bouteilles de vin nature et le Trois Quart est déjà à 100%! 139 bv Chave, 13 005 Marseille.

Laetitia Visse, ex seconde des Arlots, a désormais bien en main les cuisines de la Relève. Le café du 7è propose le midi des nourritures sérieuses: pâtes du jour (au ragout de cochon par exemple),  terrines, salades de légumes apprêtés, tête de veau et même une bouillabaisse qui, vue par une parisienne, séduit très honnêtement les adeptes locaux On attend le retour d’une cave à la hauteur, celle des débuts de la Relève qui incitait naturellement aux 75 cl plus qu’aux 12… 39 rue d’Endoume 13007 Marseille.

On a perdu Coline Faulquier (la Pergola) mais c’est pour mieux la retrouver: recherche d’un lieu pour ouvrir en centre ville et en attendant vous la croiserez de ci delà et surtout, le 14 octobre au Marseille Octopus Worldwide pour un brunch avec Julien Diaz!

Alliance vin et gastronomie

Le groupe Bettane+Desseauve et les Éditions Lebey se rapprochent. Une structure commune pour « permettre d’aller plus loin, notamment dans le développement d’évènements tels l’ Excellence gastronomique, tant en France qu’à l’étranger », annoncent les 2 structures… L’Excellence gastronomique avait réuni cette année un marché d’artisans et de restaurateurs place Vendôme.

Tags :

la Chèvre d’Or vs Italie

chevre-d-or-new-restau-italien-stagioniIl y avait déjà un gastro, un bistrot et une pizzéria. La Chèvre d’Or a désormais un rendez-vous italien : le Stagioni, cadre idyllique face à la mer, dehors et chef made in Italie. Cecilia Moro, précédemment chef du restaurant La Porta di Bologna à Bologne, déclinera le risotto, aux artichauts épineux, câpres et café, les cappelletti – à la piémontaise avec un bouillon de parmesan – et plein d’autres italienneries. 70 couuverts, du 9 avril au 29 septembre seulement mais ouvert tous les jours.

Tags : , ,

L’art de consommer

ludovic-alussiLe photographe Ludovic Alussi interroge l’art de consommer. Il met des poulpes en bouteille et des crânes sur la table. Déballage de nourriture inertes, natures mortes vs 2018…  « Le bien de consommation était la principale source d’inspiration des artistes du Pop Art. Mais la nature et la perception des marchandises a considérablement évolué depuis les années 60 et rares sont les artistes contemporains à entreprendre des démarches critiques et innovantes sur ce thème », dit l’exposition. Aux cotés de 4 autres artistes, c’est à consommer ce week end et après terminé.

Tags : ,

Monstre et compagnie

ImpressionBOUFFE, BOISSON, MUSIQUE et PHOTO, c’est le programme de l’apéro organisé par. Ol y boira des vin de vignerons, des Bières de brasseurs et des Cocktails à l’ananas et on se nourrira de la collection de papiers de boucher d’ Elisa Valenzuela, du dernier numéro de la revue Profane  et d’une sélection  cookbooks vintage de Food photography. Spécial guest : MONSTRE en Arles qui hacke la cuisine avec une sélection de produits camarguais! Viendez, y’a du lourd! Au Bal Café, 6 impasse de la Défense – 75018 .  19h > 23 h

Tags : , ,

Vins d’Alsace: nouvelle identité

Quand les Vins d’Alsace lancent leur nouveau logo: un peu terre à terre mais on comprend bien l’idée

Tags :

Le nouveau Saada

Capture d’écran 2018-06-06 à 09.35.07 Capture d’écran 2018-06-06 à 09.37.57Yoni Saada retrouve le bistrot, versus pan bagnat et spécialités méditerranéennes. Yoni a tout chamboulé dans le feu Table Ronde, et installé tables et chaises de bistrot autour d’un comptoir en bois et métal.Burrata  mesclun Niçois, houmous libanais, labné, salade turque et shakshouka tunisienne composent le menu aux cotés de 4 types de pan bagnat! 56 rue Saintonge – Du mar au dim.

Tags :

Whisky & saumon

After work Comment accompagner le saumon fumé? Avec des whiskies raccords et des vins bien précis. La Cave de Baille se charge ce jeudi de la sélection. A partir de 18h30. Résa conseillée 04.96.12.05.68

Ourea: ouverture demain

©Ourea

©Ourea

C’était il y a un peu plus d’un an : je vous annonçais l’arrivée d’Ourea. Matthieu Roche et Camille Fromont se sont confrontés à Marseille et il a fallu quelques temps pour mettre en place le projet. Cette fois ça y est: Ourea ouvre demain!  Il faudra compter ce nouveau restaurant parmi ceux qui, comme des Mazzia, BuvardsFabriquerie, prennent un soin particulier à leurs produits, leur cuisine, leur projet. « On est trop contents » confie Matthieu à la veille du grand jour, « ça n’a pas été l’ année la plus facile mais on en a tiré plein de bonnes choses« . Le couple est passé de table en table – Jogging puis La Mercerie ou Gaspard – pour garder la main, se faire au public marseillais. Et surtout, il a pris le temps de détecter les bons producteurs et de lier des liens avec les vignerons, la partie de Camille. « On va faire une cuisine de saison, très locale et surtout se faire plaisir« . Deux entrées, deux plats, un fromage, un dessert, 21 ou 25€ le midi, 39€ le soir avec un menu unique. Ça commence ainsi mais « après, on proposera sans doute un menu dégustation« . Pour les vins, « petite sélection régionale assez pointue, pas forcément en nature mais au moins en biodynamie« . Une trentaine de couverts, 4 personnes en tout, une sous chef vietnamienne qui a, comme Matthieu (formé chez Semilla), fait Ferrandi. Prometteur, Ourea est d’ores et déjà à classer parmi ces jeunes pousses qui font bouger le nouveau Marseille.

Tags : ,

Cadavre exquis

poisson-exquis-fulgurances-relais-et-chateauxIl circule en ce moment sur les réseaux sociaux des chips et des sushis de peau de poisson. Sur Le Vieux-Port, mes pêcheurs s’évertuent à me laisser foie et oeufs dont je ne sais que faire. Et pourtant, les poches d’oeufs de mulets en sont-elles pas à l’origine d’un des mets les plus fins – la poutargue – qu’il soit?  Alain Ducasse au Plaza Athénée a fait de l’arrête de sardine frite le met de bienvenue le plus fin de son principe de Naturalité. Qui n’a jamais mangé son poisson de la peau jusqu’à l’arrête devra donc se rendre impérativement le 2 juin pour déjeuner sur la plage de plage de Balzi Rossi à Vintimille. La belle équipe de Fulgurances vous y démontrera que tout est bon dans le poisson: oeuf, foie, bardes, joues, tout sera cuisiné par Mauro Colagreco, chef du Mirazur à Menton, et Hugo Roellinger, chef des Maisons de Bricourt à Cancale : « deux mers, deux horizons, deux regards ». Event commandité par Relais &Châteaux, menu conduit sous le regard d’Ethic Ocean, il distillera quelques bons messages pratiques de préservation des ressources marines. Car si tout est bon dans le poisson, aïe le poiscail trop pêché. 50€ le dej. Résas du Poisson Exquis ici.