Tomy Gousset : un tatoué sous les jupes plissées

tomy-and-co-tommy-gousset

Tomy Gousset a changé de rive mais emporté son style. Installée dans le 7è, Tomy & Co c’est du rock chez les Vivaldi, de l’enthousiasme chez les pépères, du tatoué chez les jupes plissées.

Couteaux à steak de cerf

couteau-suédois-morakniv

Quand ils ne dînent pas avec, les Suédois équipés de Morakniv s’adonnent au « sloyd, bushcraft, and outdoor ». Voilà des lames taillées pour la vie en forêt. Elles vous permettront de taillader des cabanes pour le camp de base, sculpter des bûches, doser le caribou ou découper un cerf. Morakniv est garanti glace et bush. Mais c’est aussi un couteau de table pour pour frêle, mais assurée, viandarde.

Tags : , , ,

Greenfooding

Coïncidence des événements, télescopage des déclarations… quand soudain deux grands chefs de deux très grands palaces parisiens sont reconnus pour leurs actions en faveur de l’environnement, on se pose quelques questions sur la crédibilité du milieu culinaire. Thierry Marx tout d’abord prenant la défense ce week end au festival A table en 2030 à la Villette, du « problème de la pénurie de l’eau. Cela signifie que nous allons être obligés de végétaliser de plus en plus notre alimentation« . Le chef payé par Badoit explique que « face à la pénurie d’eau, il faudra aussi être capable d’en récupérer ailleurs« . dans la petite bouteille verte peut-être… Et de rejoindre dans l’idée son confrère Alain Ducasse sur le concept de naturalité: « plus la société se modernise, plus le monde devient anxiogène, plus on a envie de revenir à la nature, à une forme de naturalité. » Car Ducasse a lui aussi été salué pour

Le sapin gourmand

noel-sapin-boule-chocolat-Debauve-Gallais

Cette année, sapin gourmand et décos tournantes. L’idée, c’est d’accrocher des choses qui se mangent. Comme ça, on grignote les boules avec le café et on renouvelle le sapin toutes les semaines. Histoire de démarrer mes festivités en douceur, avant le home made, tapons dans la déco des pros. Cette année, les chocolatiers ont aussi préparé des décos mangeables pour nos sapins de Noël.

Le café, l’évidence Gagnaire

expo-cafe-in-mucem-marseille

Les fines gourmettes, comme moi, reconnaissent qu’il est un des plaisirs les plus délicats de la femme. Gagnaire avoue que c’est une évidence en cuisine. Marseille lui a ouvert les portes de l’Europe : le café est mis en scène au Mucem jusuq’en janvier.

Une autre idée du plateau repas

plateau-repas

erminés les plateaux repas qui vous font croire que vous êtes en vol pour Honolulu alors que vous voilà coincé dans une tour de 22 étages de banlieue. Le Cercle a mis un designer sur le coup pour que le plateau repas devienne un peu plus glamour et l’objet est plutôt réussi.

Le Calendrier de l’Avent des parents

calendrier-avent-maison-du-chocolat

Demain, c’est parti pour le dernier mois de l’année 2016. La descente vers le sapin, les grands froids et la buée le matin. Demain, c’est le 1er décembre! Et on le sait car c’est le jour où l’on ouvre la première fenêtre du calendrier de l’Avent. Cette année, les chocolatiers se sont tous démoulés sur le sujet! Distiller pendant 24 jours des mini échantillons d’une marque, c’est certain que c’est une belle fenêtre de tir. Plus que les autres années, on hésite donc à les filer à nos marmots ces calendriers plus gourmands les uns que les autres. Perso, je crois bien que je vais profiter de l’alternance avec son père pour me taper 7 jours de petits chocolats de la Maison du chocolat. A elle les Kinder, à moi les pralinés. Je sais, c’est mal. Je sens que ça va encore finir en recherche éperdue de mini good goodies

Tarte aux pommes et groseilles

tarte-troisgros-pommes-groseilles

Voici la plus perverse des recettes de la Cuisine du Central de Michel Troisgros: la tarte aux pommes intimidée. Dénommée comme telle car les pommes marinent dans un jus de groseille  qui les fait rougir à leur contact… Et perverse car on mêle deux ingrédients de saisons complètement opposées: des pommes d’automne et des groseilles de début d’été! Ca n’est pas là le moindre défaut de cette recette extraite de mon livre préféré du printemps dernier. « Arrangez les quartiers (de pomme) sur la surface de la pâte feuilletée« , indique tout d’abord Michel Troisgros, avant quelques lignes et 30 mn de cuisson plus tard, d’écrire « à la sortie du four, recouvrir la tarte d’un plat rond et retournez la promptement. Saupoudrez de sucre et faites caraméliser« .  Si comme moi, vous avez lancé les choses un peu trop rapidement au milieu d’une clique de copains affamés et avinés, vous risquez donc de

Mazzia family à Aix

C’est parti: annoncé ici même avec 12 mois d’avance, le joli nouveau projet d’Alexandre Mazzia ouvrira la première semaine de janvier place des Tanneurs à Aix en Provence. « Pointe Noire », en hommage à sa ville natale, est un bar à mets. Dans l’esprit Mazzia, des plats basiques modernistes : des bases ultra classiques mélangées à la Mazzia mania. Ce qui pourrait donner une béarnaise, mais aux algues, des pommes dauphine, mais au Beaufort d’alpage ou encore, « de la blanquette, mais la vraie blanquette de veau« , résume le chef de AM, « des choses un peu travaillées » et des satellites bruts de pomme (Jambon ibérique trouvé à Séville, blettes cultivées en permaculture, etc). »Un classico contemporain avec mon identité« , résume le chef qui s’associe avec son frère, ex de l’hôtellerie. En cuisine, Yannis Lisseri (ex du Péron) qui s’initie à la cuisine d’Alexandre depuis quelques mois. Les producteurs du gastro étoilé de Marseille

Lavazza se paie Denis Rouvre @ https://t.co/TCbkAUz21y #celendriedelavent #worldpressphoto #cafe #slowfood #terramadre — Cécile Cau (@sofoodsogood) 24 novembre 2016