Du bio au cul du camion

halle-des-producteurs-provence

au beau milieu de la zone commerciale de Plan de Campagne, trois fois par semaine, deux heures durant, on trouve des courgettes bio à 2€, des cagettes de tomates anciennes à 5€ et des moules de Carteau à 2,5€. La Halle des producteurs c’est de la vente de légumes locaux en direct du producteur.

Awards au bout de la Fourchette

Sept restaus marseillais nominés pour les 1ers awards distribués par la Fourchette  : La Mercerie, Yima, Cedrat, Sepia, Signature, Ashourya, le Capucin. Les awards, qui récompenseront  » les adresses les plus prometteuses et encore inconnues des principaux guides. Ouvertes depuis moins de 3 ans, partout en France », prévoient un 1er Prix Grand Public de la Gastronomie pour lequel chacun peut voter. Lionel Lévy, Guillaume Sourrieu, Georgiana Viou sont les chefs locaux parmi les 50 qui soutiennent l’opé.  Clic jusqu’au 18 oct.

Virebent : la table bleu Méd’

virebent-made-in-france

Virebent, une porcelaine made in France qui nous rappelle comment le contenant peut guider le contenu, une assiette induire un plat. A l’heure de M&O, revenir sur mon travail autour du design culinaire et se souvenir que la cuisine n’est jamais plus jolie que quand elle a compris que tout se lie, tout s’allie.

Savez-vous planter des choux? A la mode, à la mode…

agriculture-urbaine-ferme-de-la-tour-des-pins

Un jardin potager vertueux qui accueille de la street food et des DJ’s électro, des champignons qui poussent dans le marc de café, une ferme qui plante dans un quartier… quand l’agriculture s’installe en ville, ça fait du bien aux oreilles et à l’estomac. En route pour le dimanche festif et gourmand de BC Marseille au Talus, mes tous petits questionnements autour de l’écologie urbaine…

Marseille is the new Berlin

open-air-talus-bc-marseille

Concept né à Berlin téléscopant food & musique DJ & street food, le Bite Club s’implante à Marseille. Grande parry open air ce dimanche au Talus: pas mal de chouettes propositions food et 5 DJ! Yallah.

Cocktails dans les arbres

Tout l’été, 7 jours sur 7, le Carry Nation pousse dans un arbre en banlieue marseillaise. Du coté d’Aubagne, la team shake les aromatiques du jardin dans des cocktails fraichement servis dans les poteries des artisans aubagnais. Fin aout, une semaine 100% Cuba est programmée. « Pendant la prohibition, c’était un havre de liberté ». Programme cocktails de légende :  Daiquiri, Hemingway’s special, Mulata, Mojito, Canchanchara, Presidente etc… Pendant ce temps là, le bar historique du centre de Marseille continue de tourner. On va boire jusqu’à plus soif

Armand Arnal vs tapas

armand-arnal-nord-pinus

Armand en rêvait, Maya l’a fait. Les fantasmes olé hola du chef de la Chassagnette sont devenus réalité. Au Nord Pinus, il signe une carte 100% tapas avec l’Arnal’s touch. A picorer du bout des doigts en terrasse tout l’été.

4 chattes sur un toit brûlant

friche-belle-de-mai-toit-terrasse-on-air

Il y a six ans, pour 2013…, la Friche inaugurait son toit terrasse. Fabuleux 8000m2 de plein air qui embrassent les toits marseillais où le festival On Air balance gratuitement du bon son tous les vendredis et samedis soirs. Co production Friche la Belle de Mai et Grandes Tables de la Friche, ce festival allie DJ sets et partitions culinaires de 19h à 23h jusqu’au 8 septembre. Outre d’habituelles propositions frites et saucisses, 4 girls de la food marseillaise investissent cet été le plateau de leurs recettes. « Une cuisine plus écrite« , dans une carriole juste pour elles, exprime Fabrice Lextrait, directeur des Grandes Tables, qui exprime toujours la cuisine coté culture. Georgiana Viou, Marine Crousnillon, Coline Faulquier et Marie Dijon alternent wrap aux légumes d’été, sandwich poulet sauce sriracha, houmous coriandre et rougail revisité. « Un retour à la famille« , se souvient Marine qui a fait ses premières pluches ici, « j‘ai

Voltaire: une table en or à Arles

arles-tamir-nahmias

Après Troisgros, l’Astrance, Frenchie, Tamir Nahmias installe sa cuisine à l’Hôtel Voltaire à Arles. Epaulé par son ami d’enfance, Or Michaeli, ces deux enfants d’Haifa distillent une cuisine des Méditerranée, domptée, habile et imaginative. J’adore!!!

Je mange donc je suis

Cet automne, le Musée de l’homme explore l’alimentation sous ses facettes biologiques, culturelles et écologiques. Comment l’acte de se nourrir, vital et quotidien, façonne-t-il nos identités à travers des pratiques culturelles, des rituels et des interdits ? Quel rôle a joué l’alimentation dans notre évolution ? Existe-t-il des aliments « genrés » ? Quels sont les impacts environnementaux liés à la production de ressources pour nourrir le monde d’aujourd’hui et de demain ? C’est à découvrir  du 16/10 au 01/06.