Si j’étais papa, j’épouserais Franck Cerutti

hotel-de-paris-ducasse-monaco

Pour la fête des pères, pas mieux que d’inviter ce midi son papa au Grill de l’Hôtel de Paris à Monaco. Franck Cerutti , chef exécutif des 3 restaus de l’Hôtel de Paris a établi sa planque au dernier étage du bel, avec la plus belle vue de l’établissement, pour se remettre en cuisine, dans ce qu’il sait faire de meilleur: le plus simple.

Le « petit prix » de Monaco

dejeuner-louisXV-alain-ducasse-monaco

Au lendemain du Grand Prix de Monaco, découvrir le « petit prix » de Monaco. Au Louis XV, un déjeuner Riviera qui propose une déclinaison trois étoiles de la cuisine de Dominique Lory à tarif à peu près accessible.

Paradis de légumes frais

aubagne

27 producteurs du pays d’Aubagne se sont rassemblés pour vendre en direct leurs productions de légumes, viandes et fromages. Très jolie boutique qui évite d’attendre le marché du week end.

Tags : , , ,

Les passants du sans souci

jardins-suspendus-lorette-panier-new

A Marseille tout est permis. Ouvrir une cantine sans la déclarer, employer des cuistots au black, repeindre la façade sans autorisation, ouvrir un restau comme une boite de nuit. Pour l’équipe des Jardins Suspendus, « ya pas de souci ».

Parenthèse Fontenille

domaine-de-fontenille

A 1h de route de Marseille, s’offrir une parenthèse version parc,  arbres centenaires, permaculture et art contemporain… Le domaine de Fontenille recèle tout ça entre les collines du Luberon et la montagne Sainte-Victoire. Deux parisiens ex galéristes et fortunés (qui investissent à Marseille l’hôtel Richelieu), Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, qui ont eu la bonne idée de profiter de la fringue pour revenir sur la terre. Il y a deux ans, ils retapent avec un gout affirmé et raffiné cette immense bastide du 17è. Un jardin mené en permaculture, un domaine viticole qui passe petit à petit en bio, un hôtel magnifique et deux restaurants s’étirent en pleine campagne. A cette saison, c’est vraiment l’adresse privilégiée pour se mettre au vert, planqué de tous. Cet hiver, on délaissera la gastro étoilé pour le petit bistrot qui sert encore en intérieur avant de sortir dès les beaux jours sous les platanes.

Marseille is the new brooklyn

cafe-marseille-deep-coffee-roasters

Et de deux! Deuxième coffee shop dans le quartier de l’Opéra. Deep envoie du lourd. Un vrai café façon Brooklyn, mais au prix marseillais. Très bonne musique, excellent expresso, magnifique banana cake, Marseille mute! Et c’est tant mieux.

Opéra barista

ginger-coffee-shop-new-opera-marseille

On désespérait à Marseille de trouver du bon pain. En quelques années, pas moins de quatre ou cinq boulangeries travaillant en bio, sur du levain, avec des farines saines ont ouvert. On désespérait de trouver de bons cocktails. Trois ou quatre bars – dont 2 nouveaux – shakeront désormais dignement cet été. On désespérait de trouver du bon café. Et voilà que 3 vrais coffee shops ouvrent dans un périmètre de 50 m!

Tags : ,

La cantine qui bouge la Joliette

l-arrosoir-cantine-bio-la-joliette-marseille-J1

L’Arrosoir, c’est la nouvelle cantine de la Joliette qui convertit les manageurs de kekab à la betterave chioggia et les hommes d’affaires au bowl de riz et à la crème au chocolat. La roue tourne sur Marseille.

Tags : , , , ,

Les vertus de Virtus

virtus-restaurant-rue-de-cotte-paris11

Quand deux anciens de Mauro Colagreco ouvrent leur restaurant à Paris, ça donne une cuisine métissée, puissante et raffinée, exécutée par une japonaise et un argentin qui ont trouvé leur équilibre. Virtus est plein de vertus.

La vraie madeleine de Proust

madeleines-commercy-cloche-lorraine

Ma vraie madeleine de Proust, c’est celle de Commercy, enfermée dans une belle boite en bois qui finit dans nos placards, avec nos souvenirs en bouche.