New terrasse of Marseille

terrasse-musée-regards-de-provence-marseille

Déjeuner avec vue sur la mer à Marseillec’est presque mission impossible. Dans un dilemne difficile, il faut choisir souvent entre vue et menu. Le café du musée Regards de Provence qui a aussi regard sur le Mucem, vient de multiplier par trois la surface de sa terrasse. Un compromis plutôt bon…

Un Ottolenghi pour Paris

balagan-ottolenghi-paris-jerusalem

Balagan c’est la nouvelle adresse parisienne du groupe de l’Experimental Cocktail Club, qui a rapporté de Londres un genre de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi. Une carte qui vogue entre Israël, Liban, Grèce et Londres. Ambiance tahini, feta et déco cosmo. Un joyeux bordel côté St Honoré! Ça ouvre ce soir !

Le petit pois Lignac: croquant craquant

petit-pois-marche-bio-croquant-lignac

Découverte ce matin, au marché bio, du petit pois croquant. C’est comme un petit pois, mais tu manges tout!, la cosse comme le grain. Un légume rare mais, comme dirait Cyril Lignac, hyper croquant craquant.

Aillet, à y est!

aillet-pesto-sonia-ezgulian

C’est quoi l’aillet? Un ail du premier printemps, bulbe pré pubère de 3 mois rempli de microscopiques gousses nubiles, qui précède l’ail frais et se consomme cru comme cuit. Je suis devenue folle de cette friandise végétale de printemps.

Nid à miel

miel

Le miel c’est un peu ma madeleine de Proust. Des souvenirs de nectar parfumé livré à domicile à Tunis dans de grosses boites en fer blanc: miel d’oranger ou de romarin. Puis, plus âgée, le miel d’une petite famille en Charente, crémeux comme nul autre qui un jour a tout arrêté. On se retrouve là, après l’ultime cuillère, orphelin du palais, à la recherche toujours de ces souvenirs indéfectibles de bouche. Je viens de retrouver à Marseille quelque chose qui m’a ramenée sur ce chemin. Le miel de la Miellerie des Eyssauts….

Tags : ,

Tu verras Veyrat (ou pas)

veyrat-paris-rural-porte-maillot

On n’attendait évidemment pas du grand Veyrat et pourtant à Rural, Veyrat a vu tout en grand. Très grande salle, très très nombreux couverts, pas mal de chapeaux, des kilos de pâté, des tonnes de rebleuch’, énorme jarre de sabayon de semoule et très abondant banquet de desserts. La ruralité vs Porte Maillot, c’est à voir (ou pas).

Nuggets épeautre, marjolaine & dattes, petits pois à boire à la menthe, Veggie Burger, @intercontinental passe au vegan #marseille — Cécile Cau (@sofoodsogood) 19 mai 2017

Photo: banquet visuel

©Visual Feast, ed Gestalten

Nous mangeons avec nos yeux. Les gens aiment regarder et de plus en plus prendre leur nourriture en photo. Influencés par Instagram et la pub, stylistes, gourmands et photographes inventent continuellement de nouvelles façons de présenter la nourriture  tant par des images délectables que radicales. Le livre anglais, Visual Feast ( Le banquet Visuel), présente ainsi le travail hétéroclite de cette scène en plein boom. Des photos, du design, des mises en cènes, des natures presque mortes, qui racontent des repas, des moments et des choses à manger. Le partage des photos de nourriture est devenu partie intégrante dans nos vies quotidiennes. Ce livre célèbre l’interaction entre une myriade de styles : des cartes en légumes, les homards peint à l’or, de la gelée modelée dans des plats, à la façon de Bompass & Parr, des totem de fromages à la Ich & kar, des plats comme seuls les années

L’adresse freschissimi de Venise

venise6

Petit coin de paradis latin au bord d’un canal de Cannaregio, Paradiso Perduto est une Osteria prise d’assaut par les connaisseurs de bonne bouffe vénitienne. L’adresse qui vous fait revenir à Venise si vous avez loupé la gran zupa di pesce!

Venise, l’apéro de la biennale

venise-spritz-apéro

Venise, ça marche par tous les temps à toutes les saisons. Mais d’aucuns profiteront de la biennale lancée samedi pour aller boire ou reboire à Venise un Spritz et avaler un plat de vongole dans la plus belle ville du monde.