Les passants du sans souci

jardins-suspendus-lorette-panier-new

A Marseille tout est permis. Ouvrir une cantine sans la déclarer, employer des cuistots au black, repeindre la façade sans autorisation, ouvrir un restau comme une boite de nuit. Pour l’équipe des Jardins Suspendus, « ya pas de souci ».

Parenthèse Fontenille

domaine-de-fontenille

A 1h de route de Marseille, s’offrir une parenthèse version parc,  arbres centenaires, permaculture et art contemporain… Le domaine de Fontenille recèle tout ça entre les collines du Luberon et la montagne Sainte-Victoire. Deux parisiens ex galéristes et fortunés (qui investissent à Marseille l’hôtel Richelieu), Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, qui ont eu la bonne idée de profiter de la fringue pour revenir sur la terre. Il y a deux ans, ils retapent avec un gout affirmé et raffiné cette immense bastide du 17è. Un jardin mené en permaculture, un domaine viticole qui passe petit à petit en bio, un hôtel magnifique et deux restaurants s’étirent en pleine campagne. A cette saison, c’est vraiment l’adresse privilégiée pour se mettre au vert, planqué de tous. Cet hiver, on délaissera la gastro étoilé pour le petit bistrot qui sert encore en intérieur avant de sortir dès les beaux jours sous les platanes.

La cantine qui bouge la Joliette

l-arrosoir-cantine-bio-la-joliette-marseille-J1

L’Arrosoir, c’est la nouvelle cantine de la Joliette qui convertit les manageurs de kekab à la betterave chioggia et les hommes d’affaires au bowl de riz et à la crème au chocolat. La roue tourne sur Marseille.

Tags : , , , ,

La terrasse la mieux planquée

la-caravelle-terrasse-aioli-marseille

Une mini terrasse dotée d’une dizaine de places avec la plus belle vue sur le port servant d’excellents plats régionaux au soleil le midi? Oui, oui: c’est à la Caravelle que ça se passe, et tout le monde ne connait pas le bon plan.

La Mercerie : Marseille décousu!

la-mercerie-marseille-opening

Qui aurait eu à Marseille les bollocks d’aller fourrer son restau entre une armurerie, une place de parking illicite et l’arrêt de tram qui dessert les HLM du 12è, le tout à la porte d’entrée du ventre de Marseille que n’ose pas franchir la bourgeoisie marseillaise??? Personne si ça n’est une bande de jeunes slashers de la restauration, à l’accent anglo américain qui ne boit que des vins qui sentent la nature : le Paris PopUp débarque sur la planète Mars.

Le restau toutes météos

parpaing-qui-flotte-bistrot

C’est pas parce qu’il pleut qu’il faut aller au Parpaing qui flotte mais parce que ce bistrot jette un peu un pavé dans la marre bistronomique marseillaise.

L’esprit Ottolenghi des Docks

be-o-cantine-bio-ottolenghi-style

Be O, l’enseigne être organique des Docks ouvre un Mange Debout. Des formules saines, rapides, de saison et faites maison dans l’esprit Ottolenghi. L’adresse hyper raisonnable avec desserts maison et pain de vrai bons boulangers. Go, go, go.

La fabriquerie: traiteur de chef

la-fabriquerie

Un tiers traiteur, un tiers caviste, un tiers table d’hôtes, la Fabriquerie n’a rien de commun avec les autres. C’est un traiteur de chef.

chez Charbon: ouvert le dimanche

le-charbon-viande-maturee

Et Marseille découvre la viande maturée! Mieux vaut tard que jamais. Des côtes de boeuf rancies 8 semaines au frigo, on en trouvait déjà chez Le Boucher. Un tout petit plus loin, voilà désormais the place to eat de la viande bien goutue, même le dimanche: chez Charbon.

The Boucher of Marseille

le-boucher-marseille

Ce boucher là pervertirait le plus convaincu des vegan. Ses entrecôtes dévergonderaient un veggy. Ses boulettes corrompent les ados. Ses limousines débauchent les Marseillais. Le Boucher est à l’onglet ce que Le big Mac est au Mc Do : une exception.